Quelle cure de printemps choisir ?


Aromathérapie, naturopathie, Nutrition, Phytothérapie, Santé & bien-être / mardi, mars 26th, 2019

Les cures de printemps, elles sont nombreuses, très nombreuses… Mais laquelle choisir ? Voici quelques exemples de cures de printemps à base d’huiles essentielles ou de plantes, simples et efficaces.

Pourquoi faire une cure de printemps ?

L’hiver met souvent l’organisme a rude épreuve, le corps accumule des déchets parfois difficiles à éliminer. Les effets de cette accumulation de toxines sont aussi bien physiques (acné, eczéma, pellicules…) que psychiques (fatigue, irritabilité, dépression, insomnie…)

Une cure de printemps va donc vous permettre de lutter contre le stress et la fatigue, et d’éliminer les toxines accumulées en drainant les différents émonctoires (reins, foie, intestin, peau…).

Une cure printanière sera encore plus efficace si elle s’accompagne d’une alimentation équilibrée et d’une activité sportive régulière.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles ont de nombreuses vertus qui en font des alliées idéales de notre santé. Voici quelques huiles que vous pouvez utiliser seules ou en mélange dans le cadre d’une cure détox de printemps :

Romarin à verbénone : Idéale comme soutien du foie en cas de surcharge ou d’excès alimentaires, elle favorise la régénération des cellules et agit sur la bile en favorisant sa libération. Cette huile essentielle est l’alliée indispensable des cures détox.

Livèche : Détoxifiant remarquable, l’huile essentielle de Livèche va stimuler l’organisme en cas de fatigue.

Citron : Tonique et régulatrice, l’huile essentielle de Citron est appréciée pour stimuler la digestion, renforcer le système immunitaire, stimuler la circulation lymphatique et favoriser la purification du sang.

Genévrier : Drainante puissante, l’huile essentielle de Genévrier est traditionnellement utilisée pour favoriser l’élimination de l’eau et pour son action sur les reins.

Mode d’emploi : Prendre 1 à 2 gouttes d’une de ces huiles ou d’un mélange de ces huiles 2 fois par jour en fin de repas sur une cuillère à café de miel ou d’huile végétale, pendant 8 à 15 jours.

Contre-indications : L’utilisation des huiles essentielles est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfant de moins de 7 ans sans l’avis d’un naturopathe/aromathérapeute.

Les plantes

menthe séchée

Aunée, Artichaut, Bardane, bourrache, carotte, saponaire, chicorée sauvage, pissenlit, fumeterre, buis, cynorrhodon, ortie, patience sauvage, pensée sauvage, sureau, raisin, groseille… Les cures de printemps à base de plantes durent en général 3 semaines.

Les plantes sont utilisées entières ou sous formes de jus, d’infusion ou de décoction selon leurs propriétés. Les plantes agissent par leurs propriétés diurétiques, sudorifiques, drainantes, laxatives ou stimulantes et sont choisies en fonction des points sensibles de chacun.

Cure de carotte ou de jus de carotte : Anti-oxydant, anti-inflammatoire, riche en vitamines C et bêta-carotènes. Idéal pour lutter contre la fatigue. 2 verres par jour dont un le matin à jeun.

Cure de jus de raisin : Le raisin est riche en fibres qui vont favoriser l’élimination des toxines dans le foie, les reins et les intestins. Il est diurétique, reminéralisant et riche en phosphore, fer, magnésium, potassium et calcium. 3 verres par jour dont 1 le matin à jeun et 1 le soir au coucher. Pour en savoir plus…

Cure de pissenlit : Diurétique, soutien du foie et des reins, favorise l’élimination des toxines et des graisses. Tout simplement en salade (on va consommer les feuilles les plus jeune). En tisane, 1 cuillère à soupe de plante séchée par tasse. Prendre une tasse avant chaque repas. Pour en savoir plus…

Les racines de bardane : Purifiante et antibactérienne, elle va agir au niveau cutané. En décoction, faire bouillir pendant 10 minutes 40g de racine séchée par litre d’eau. Boire 1 litre par jour dont un verre le matin à jeun.

La sève de Bouleau

La sève de bouleau : Elle est récoltée de février à avril en perçant légèrement le tronc de l’arbre. En plus d’être drainante, diurétique et anti-inflammatoire, l’eau de bouleau contient également des vitamines, des minéraux (calcium, magnésium, potassium et silicium) et des oligo-éléments (cuivre, le fer, le manganèse, le zinc). Alliée précieuse de la fin de l’hiver, elle va vous redonner de l’énergie tout en vous aidant à drainer les toxines. Elle convient parfaitement aux enfants et était autrefois préconisée afin de stimuler la croissance. Pour en savoir plus…

Contre-indication : L’eau de bouleau est déconseillée aux personnes allergiques au pollen de bouleau et/ou à l’aspirine ; aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’œdème.

Les compléments alimentaires

Évidemment quand on travaille, on a pas toujours le temps de préparer et boire des tisanes. Mais de nombreuses plantes existent aussi sous forme de compléments alimentaires. Dans ce cas, les compléments alimentaires représentent une bonne alternative aux plantes elles-même. Attention cependant car la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Préférez toujours des produits bio et fabriqués en France.

La cure de magnésium

Que ce soit au printemps ou à un autre moment de l’année, vous avez peut-être besoin d’une petite cure de magnésium. Oligo-élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, le magnésium participe à plusieurs centaines de réactions métaboliques.

Chez l’adulte, la dose journalière recommandée est fixée à 6 mg/kg /jour, ce qui équivaut à 360 mg/jour pour une personne de 60 kg. Des études démontrent que près de 70% de la population française aurait des apports insuffisant en magnésium…

Une carence en magnésium importante peut provoquer : palpitations cardiaques, spasmes, problèmes digestifs, colon spasmodique, fatigue chronique, angoisse, dépression, hypersensibilité, troubles asthmatiques et allergies, insomnie et ostéoporose

La cure de magnésium se fait en général sur une période de 3 à 4 semaines, sous forme de comprimés ou d’ampoules que vous trouverez facilement en pharmacie.

2 réponses à « Quelle cure de printemps choisir ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *