Les fleurs de Bach


naturopathie, Santé & bien-être / mardi, février 19th, 2019

Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux qui agissent positivement sur les émotions négatives. Cette technique énergétique et vibratoire mise au point par le Docteur Edward Bach est courante en Angleterre et en Allemagne où elle est utilisée par des praticiens de toutes disciplines. Elle est aujourd’hui de plus en plus appréciée et utilisée des français.

Les Fleurs de Bach : qu’est-ce que c’est ?

Les Fleurs de Bach sont des élixirs floraux utilisés dans la phytothérapie, capable de soulager à la fois des maux physiques et spirituels de l’être humain et sans effet secondaire.

Cependant,  avec les fleurs de Bach, il n’est pas question de faire du symptomatique qui consisterait à vouloir combattre le symptôme physique lui-même, mais plutôt de remonter directement à la source psychique. Il ne s’agit pas d’aller “contre” ces états négatifs car cela risquerait de les renforcer, mais plutôt de les moduler avec des fréquences énergétiques positives afin de rétablir l’harmonie générale. Edward Bach pensait que le corps et l’esprit sont étroitement liés et que de nombreuses maladie (sinon toutes) avaient pour origine un état négatif de la pensée et une mauvaise harmonisation.

Les 38 quintessences florales de Bach correspondent à 38 états négatifs qui ont été identifiés par Edward Bach. A ces 38 états correspondent leur pendant positif dans le règne végétal.

Les remèdes à base de fleurs de Bach sont constitués d’un mélange de plusieurs essences déterminées en fonction de la personnalité, d’un état négatif spécifique, d’une fleur de soutient et d’un catalyseur (En général, 5 fleurs maximum par les adultes et 3 pour les enfants).

Ces 38 fleurs sont classées en sept catégories selon les émotions sur lesquelles elles agissent : la solitude, la tristesse, la sensibilité, le souci, l’incertitude, le manque d’intérêt et la préoccupation excessive. Chaque fleur agit sur une humeur ou une émotion, un ressenti que l’on peut traduire ainsi  :

  • – Agrimony : torture mentale derrière un visage souriant.
  • – Aspen : peur ou anxiété d’origine inconnue.
  • – Beech : intolérance.
  • – Centaury : ceux qui sont exagérément au service des autres.
  • – Cerato : en permanence à la recherche de l’opinion des autres.
  • – Cherry Plum : peur de perdre le contrôle.
  • – Chesnut Bud : incapacité à apprendre de ses erreurs.
  • – Chicory : amour possessif.
  • – Clematis : rêve de l’avenir sans faire attention au présent.
  • – Crab Apple : remède de purification.
  • – Elm : accablé par la responsabilité.
  • – Gentian : découragement après un échec.
  • – Gorse : perte de l’espoir et défaitisme.
  • – Heather : égocentrisme et préoccupation.
  • – Holly : haine, désir de vengeance, jalousie, suspicion.
  • – Honeysuckle : nostalgie, vivre dans le passé.
  • – Hornbeam : fatigue à l’idée de faire quelque chose.
  • – Impatiens : impatience.
  • – Larch : manque de confiance dans ses capacités
  • – Mimulus : peur de choses connues.
  • – Mustard : tristesse profonde sans aucune raison apparente.
  • – Oak : gens infatigables qui dépassent la limite de l’épuisement.
  • – Olive : épuisement suite à un effort.
  • – Pine : culpabilité.
  • – Red Chestnut : anxiété excessive pour ses proches.
  • – Rock Rose : terreur et peur extrême.
  • – Rock Water : abnégation, rigidité, auto-répression.
  • – Scleranthus : incapacité de choisir entre des alternatives.
  • – Star of Bethlehem : choc, chagrin.
  • – Sweet Chestnut : extrême angoisse, tout a été essayé et rien n’est possible.
  • – Vervain : excès d’enthousiasme, révolte face à l’injustice
  • – Vine : exige l’obéissance, directif, dominateur et inflexible.
  • – Walnut : protection des influences extérieures ou lors de périodes de changement.
  • – Water Violet : solitaire, réservé.
  • – White Chestnut : pensées non désirées, arguments mentaux.
  • – Wild Oat : incertitude quant à sa direction dans la vie.
  • – Wild rose : résignation, apathie.
  • – Willow : auto-apitoiement, ressentiment.

Contre-indications aux fleurs de Bach

Il n’existe aucune contre-indication à l’utilisation des fleurs de Bach. Il n’y a même aucun risque de surdosage. Il faut toutefois savoir que ces élixirs floraux contiennent de l’alcool, par ailleurs l’effet ne sera pas augmenté par un dosage plus important. C’est pourquoi, les fleurs de Bach s’utilisent en diluant quelques gouttes dans un verre d’eau ou dans l’eau du bain. Même chose pour les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes. À noter qu’aucun effet secondaire ou interaction médicamenteuse n’est à redouter.

Les fleurs de Bach proposent des soins de terrain psycho-émotionnel en complément d’un traitement approprié dans le cadre d’une cure globale, et ne remplace en aucun cas votre traitement médical habituel.

Histoire d’Edward Bach (1886-1936)

Né en 1886 en Angleterre, Edward Bach souhaite dès son plus jeune age devenir médecin. Malgré différents obstacles familiaux et financiers, il commence des études de médecines en 1906. Toute sa vie, il poursuivra ses études et ménera de nombreuses recherches afin de soulager les malades. Il obtient ses diplômes de médecin et de chirurgien en 1913. En 1914, il reçoit le diplôme de Santé Publique de Cambridge.

Malgré ses succès professionnels, et ses connaissances en médecines, il se rend compte qu’il est impuissant face à certaines souffrances de ses patients. Il commence alors des études de bactériologie, dans les lesquels il fait des avancées remarquables. Et en 1919, il entreprend des études d’homéopathie.

C’est à partir de 1930 qu’il se consacre uniquement à l’étude des plantes, des différents caractères humains et aux remèdes qui en découlent.

En 1935, il ouvre le “centre Edward Bach”, afin de fabriquer les remèdes selon la méthode traditionnelle. Il y poursuit son travail jusqu’à son décès en 1936.

 

Une réponse à « Les fleurs de Bach »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *