Démarrer le matin avec une douche écossaise


Astuces de Grand-mère, Beauté, naturopathie, Santé & bien-être / vendredi, janvier 17th, 2020

Une douche drainante et énergisante aux nombreuses vertus.

Mais qu’est-ce qu’une douche écossaise ?

Il s’agit tout simplement d’une douche durant laquelle nous allons alterner des jets d’eau chaude et froide pendant quelques minutes.

Cette technique d’hydrothérapie a été mise en place en écosse au XIXème siècle (d’où son nom) et est toujours utilisé en hydrothérapie et naturopathie pour ses nombreux bienfaits.

Les bienfaits de la douche écossaise

Je ne vais pas vous mentir, c’est un peu dur au début. Mais les bienfaits se font rapidement sentir et vous ne pourrez bientôt plus vous en passer.

La douche écossaise :

  • stimule la circulation sanguine et lymphatique
  • favorise l’évacuation des toxines et des déchets de l’organisme (drainante)
  • Renforce le système immunitaire
  • Réduit l’acidité de l’organisme
  • favorise la perte de poids par la conversion de la graisse blanche (stocks adipeux) en graisse brune (calories brûlées pour de l’énergie)
  • contribue à la fermeté et à l’élasticité de la peau et à la beauté des cheveux
  • stimule la sécrétion d’endorphines et a donc un effet antidépresseur.

Pour que votre douche écossaise soit efficace

Prenez votre douche écossaise de préférence le matin afin de profiter de son effet énergisant. Si vous préférez pendre votre douche le soir, ne la prenez pas juste avant d’aller vous coucher, vous risqueriez d’avoir un peu de mal à vous endormir.

Précautions : Évitez de prendre une douche écossaise si vous êtes malade (rhumes, bronchites, angines…). Par ailleurs, si vous souffrez de pathologie respiratoire ou cardiaque, faites varier la température progressivement dans un premier temps.

Pour que votre douche écossaise soit efficace, soyez à l’écoute de votre corps et trouvez le rythme qui vous convient.

Vous pouvez commencer votre douche par du chaud ou du froid selon votre préférence, cependant commencez toujours par le bas du corps en commençant par la jambe droite (point le plus éloigné du cœur). A chaque fois que vous changez de température, repartez du bas. Le passage du chaud au froid peut se faire de manière progressive si vous le souhaitez.

Pour que l’effet soit optimum, il faut passer au moins 2 minutes sous l’eau froide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *