Zoom sur le Zen


Développement personnel - Coaching, Santé & bien-être / jeudi, juin 8th, 2017

On associe souvent la méditation avec la religion. Si cette pratique n’est pas dénuée d’une dimensions spirituelle, depuis plusieurs années, de nombreuses études confirment de manière scientifique les bienfaits de la méditation.

Le mot « Zen » nous vient de Chine, et signifie “Méditation”. C’est une tradition très ancienne essentiellement transmise de manière orale. C’est la quête d’un homme, Shakyamuni, qui vécut en Inde cinq siècles avant Jésus-Christ et qui devint le Bouddha, l’éveillé. Cet homme réalisa que même si nous possédons ce que nous désirons, nous ne sommes pas satisfaits, car notre bonheur ne dépend pas de ce que nous possédons, mais de ce que nous sommes. Cherchant en lui-même les causes de la souffrance humaine, il réalisa l’éveil assis dans une posture que l’on nome zazen.

Cette philosophie du Zen est à l’origine du boudhisme. Cependant, le Zen est avant tout une philosophie, un art de vivre en harmonie. Loin d’être une religion, la pratique du Zen est compatible avec toutes les croyances. D’ailleurs il n’existe pas de textes ou de livres sacrés. Il y a cependant de nombreux écrits en la matière : pratiques, philosophiques et/ou poétiques.

Méditation signifie littéralement : « calme de l’esprit ».

Cependant, s’il n’est pas question de religion, le Zen n’est pas exempt d’une forte dimension spirituelle. Il s’agit avant tout d’entrer en contact avec soi, au plus profond de soi. C’est vivre notre vie, quotidienne, professionnelle, la nature, tout ce qui nous entoure d’une autre manière, avec un sens différent.

Le but du Zen est avant tout de se connaître soit même, et comprendre qui l’on est réellement. Et être ainsi pleinement dans l’instant présent, à ce que l’on est et à ce que l’on fait.

La méditation se pratique traditionnellement assis jambes croisées, le dos droit, concentré sur la respiration. L’attention est tournée vers soi-même. On laisse passer les pensées et les émotions sans s’y attacher ni les réprimer. Cette attitude de lâcher prise permet de retrouver rapidement la paix de l’esprit et la liberté intérieure.

Les bienfaits de la méditation

  1. Elle agit sur le vieillissement du cerveau

Une étude de l’Université de Harvard a démontré que méditer pendant huit semaines, à raison de 30 minutes par jour, permet de reconstruire de la matière grise. Ainsi la perte de matière grise est moins importante chez les personnes qui pratiquent la méditation.

  1. Elle réduit le stress et l’anxiété

La méditation atténue la douleur et l’anxiété liées au stress et/ou à la dépression.

  1. Elle peut aider à surmonter une dépendance

La méditation agit en effet sur les zones du cerveau en lien avec la maîtrise de soi. Cela permet de dissocier l’état mental de la dépendance à l’acte physique.

  1. Elle permet d’augmenter la qualité et le niveau de concentration

Un des principaux objectifs de la méditation est en effet d’essayer, à long terme de se focaliser entièrement sur une idée. La méditation permet de diminuer la tendance qu’a le cerveau à se promener de pensées en pensées.

  1. Elle contribue au développement personnel et développe l’empathie

La méditation libère l’esprit de toutes les pensées qui empoisonnent et permet alors de disposer d’avantage d’attention pour soit et pour les autres. En effet, pratiquer régulièrement la méditation améliore la connexion entre les différentes régions du cerveau. Cela aide à prendre du recul, à être plus présent et plus à l’écoute vis-à-vis de soit, mais aussi du monde qui nous entoure.

La méditation peut être pratiquée dès le plus jeune âge. De nombreuses écoles commence même à intégrer cette pratique dans le programme scolaire. Pratiquer la méditation ne nécessite pas de matériel particulier et peut se réaliser à n’importe quel moment de la journée.

Suivre, aimer et partager

Une réponse à « Zoom sur le Zen »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *