Les bienfaits du curcuma


Nos amies les plantes, Santé & bien-être / lundi, septembre 24th, 2018

Le curcuma ou safran des indes est une épice exotique omniprésente aujourd’hui, aussi bien dans nos assiettes que dans les cosmétiques ou les compléments alimentaires. Mais quelle sont les vertus de cette plante ?

Le curcuma (curcula longa) est une plante originaire d’Asie du sud  et du sud-est. C’est de ses rhizome que l’on tire cette fameuse épice. Il est cultivé depuis l’antiquité, ses vertus sont reconnus dans les médecines traditionnelles Indiennes, Chinoises et en Occidentales. C’est lui qui donne sa couleur orangé au curry.

Usages et propriétés du curcuma

Le curcuma a des propriétés stimulantes, anti-inflammatoires, anti-bactériennes et anti-oxydantes. Le principal principe actif du curcuma est la curcumine.

Puissant anti-inflammatoire, les recherches montrent que cette épice est un allié dans le traitement de maladies comme l’arthrite ou l’arthrose.

Il agit également comme un protecteur gastro-intestinal, ce qui le rend efficace pour apaiser les maux d’estomac, les nausées, la perte d’appétit ou les sensations de lourdeur, mais aussi des troubles digestifs plus lourds comme le syndrome du colon irritable, la pancréatite, ou les colites ulcéreuses.

On l’utilise aussi pour soigner des pathologies comme l’eczéma, le psoriasis ou les mycoses. Ses effets anti-oxydants en font un allié contre les rides et le vieillissement de la peaux.

Des essaies sont actuellement en cours afin d’étudier les effets bénéfiques potentiels de la curcumine sur la maladie d’Alzheimer

Posologie

Le curcuma peut être trouvé et utilisé sous de nombreuses formes selon les pathologies à traiter et les besoins spécifiques de chacun. On le trouve le plus facilement en poudre pour une consommation alimentaire. Préférez toujours des aliments bio. On peut également le trouver sous forme liquide (teinture, huile essentielle) ou sous formes de compléments alimentaires qui permettent d’en concentrer les principes actifs.

Troubles digestifs :

  • Poudre : Prendre de 1,5 g à 3 g (½ c. à thé à 1 c. à thé) par jour, ce qui correspond à environ 60 mg à 200 mg de curcuminoïdes.
  • Infusion : Infuser de 1 g à 1,5 g de poudre dans 150 ml d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Boire 2 tasses par jour.
  • Teinture (1:5). Prendre 10 ml par jour.
  • Huile essentielle : 3 gouttes d’huile essentielle diluées sur un comprimé neutre ou sur une cuillère de miel.

usage externe :

  • Cataplasme : Mélanger la poudre de curcuma avec un peu d’eau (quantité variable selon la zone à couvrir).
  • Huile essentielle : en massage, mélanger 5 gouttes d’HE avec 10 ml d’huile végétale

Inflammation :

  • 200 mg à 400 mg de curcuminoïdes, 3 fois par jour. Pour arriver à ces dosages, qui dépassent de beaucoup ceux que peut fournir une consommation normale de curcuma, on a généralement recours à des extraits normalisés à 95 % de curcuminoïdes.

Contre-indications

Le curcuma est cependant contre-indiqué en cas de calculs biliaires.

Suivre, aimer et partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *