Chélidoine vs verrues


Astuces de Grand-mère, Nos amies les plantes, Santé & bien-être / lundi, mai 8th, 2017

Au secours ! Une verrue…

Voilà bien un problème auquel tout le monde est confronté un jour, et les solutions ne manquent pas. Les pharmacies regorgent de produits en tous genres pour soigner cette petite tumeur provoquée par le papilloma virus humain (PVH).

Mais si vous n’avez pas envie de déverser des produits chimiques sur votre peau, et que vous n’avez pas envie d’attendre 6 mois pour obtenir un rendez-vous chez le dermatologue pour qu’il (ou elle) vous la brûle avec de l’azote liquide ou de l’acide salicylique. Il vous reste une solution simple, naturelle et gratuite : La Chélidoine. Et oui la nature est bien faîte !

Chelidoine

 

La chélidoine ou grande chélidoine (Chelidonium majus) est une plante vivace de la famille des papavéracées. On l’appelle aussi « Lait de sorcière » et elle pousse partout. On la reconnait très facilement grâce à ses petites fleurs jaunes  et au suc jaune orangé très caractéristique qu’elle laisse s’écouler quand on casse une tige.

Comment l’utiliser ?

Pour soigner une verrue, il suffit de cueillir une tige de chélidoine et de déposer 2 ou 3 fois par jour sur la verrue le suc jaune qui coule de la tige cassée.

Ce traitement doit être effectué régulièrement en protégeant les tissus sains autour de la verrue : la chélidoine peut irriter les muqueuses.

 

Suivre, aimer et partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *