Bronzer sans polluer !!!


Beauté, Ecologie, Santé & bien-être / dimanche, juillet 1st, 2018

Je vais commencer par un petit coup de gueule : Cela fait des années que l’on nous conditionne à mettre des tartines de crèmes solaires afin de nous protéger des effets dévastateurs du soleil (vieillissement, cancer…). Aujourd’hui, on se rend compte que non-seulement le remède serait pire que le mal, mais que ces crèmes entraînent une pollution désastreuses pour nos océans… GRRRRR !!!

Selon les derniers chiffres, 1,4 litres de crème solaire se diluent chaque seconde dans l’océan, soit 14 000 tonnes en un an. Certains composants chimique des filtres anti-UVA ou UVB comme les benzophénones, oxybenzone, octinoxate, les nano-particules, et évidemment les parabens et silicones ont des effets dévastateurs pour les récifs coralliens ou les phytoplanctons qui sont à la base de la chaîne alimentaires.

A Hawaï, devant les proportions de ce phénomène, certaines crèmes solaires ont été purement et simplement interdites. Ailleurs, c’est l’utilisation pure et simple de crème qui est tout simplement proscrite.

Bronzage ou not bronzage ?

Pour les enfants

Pour nos petits bouts qui sont autant sensibles aux produits chimiques qu’aux rayons du soleil impossible de ne rien faire. Je privilégie toujours une protection vestimentaire. Rien de tel qu’un tee-shirt en coton blanc ou un tee-shirt de bain.

Un jolie hale malgré tout

Difficile de ne pas céder à la tentation du bronzage. Un jolie hale doré, cela fait partie du plaisir des vacances.

Pour éviter de polluer, on sélectionne des produits composés d’ingrédients naturels et biodégradables. Aujourd’hui on trouve de nombreux produits bio qui utilisent des composants naturels issues de l’agriculture biologique.

Personnellement, j’ai choisi les produits de la marque EQ. Testée et approuvée par les surfeurs à travers la planète, cette gamme solaire est certifiée BIO par Ecocert® et labellisée Cosmebio®. Elle permet de concilier protection de la peau et développement durable.

 

 

Suivre, aimer et partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *