Attention Hérisson !


Ecologie, Santé & bien-être / mardi, juin 26th, 2018

Tout le monde connaît le hérisson, cette petite boule de piquants attachante qui s’aventure parfois le soir dans nos jardins. Ce petit animal est un ami précieux du potager, malheureusement il est aujourd’hui menacé par les activités humaines. Son principal prédateur aujourd’hui, c’est l’automobile.

Qui est-il ?

Ce petit animal solitaire est plutôt nocturne. Si vous le croisez dans la journée, c’est certainement qu’il a été dérangé dans son sommeil ou qu’un petit curieux s’est éloigné de sa maman. Sa vue est très mauvaise et il se repère principalement grâce à son odorat. C’est ainsi qu’il repère ses proies et les éventuels dangers tels que l’homme. Un hérisson peut vivre environ 10 ans, quoiqu’il atteint rarement cet âge vénérable à l’état sauvage. Il hiberne durant l’hiver, et reprend ses activités à la belle saison.

Le régime alimentaire du hérisson

Bien qu’il soit classé dans l’ordre des insectivores, le hérisson est plutôt omnivore, puisqu’il se nourrit occasionnellement de petits mammifères, d’oiseaux de lézards et parfois même de serpents. Cependant son alimentation est principalement constituée d’insectes, coléoptères (bousiers, hannetons, scarabées…), de gastéropodes (escargots, limaces), de forficules (perce-oreilles), d’araignées et de lombrics. Il ne dédaigne pas non plus les végétaux, puisqu’il mange parfois des fruits, graines… Il est également friand de la nourriture de nos animaux familiers, et ils ne se gênent pas pour piquet la pâtée du chat s’ils en ont l’occasion.

Son habitat

Le hérisson est partiellement territorial. Le territoire de chasse des hérissons peut faire entre 5 et 10 hectares, souvent ses territoires se chevauchent sans problèmes. Les affrontement entre hérisson excepté en période de reproduction. Les mâles peuvent parcourir plusieurs kilomètres pour rencontrer des femelles qui elles ne quittent jamais leurs territoires. Si ils passent la nuit en quête de nourriture, il passent leurs journées dans des nids constitués d’herbes sèches et de feuilles. On retrouve souvent ces nids dans les haies ou sous les tas de bois.

 

ATTENTION : c’est le moment où les femelles mettent bas et élèvent leurs petits

Dessin maman hérissonneInfo de l’association le hameau des hérissons

Lorsque vous trouvez une maman hérissonne avec une portée, ne la dérangez surtout pas.
Vous pouvez éventuellement laisser à sa portée de la nourriture pour chaton et de l’eau.
NE PRENEZ PAS les bébés dans vos mains ! 

Au cas où vous auriez accidentellement détruit un nid, vous n’avez pas d’autre choix que de mettre tout ce petit monde à l’abri. Prenez soin de mettre des gants afin de ne pas laisser d’odeur humaine sur la mère et les bébés.
Parlez doucement pour ne pas affoler la mère. Ne la laissez pas s’enfuir : sans elle ses bébés sont voués à une mort certaine.

Placer la mère dans un carton sur des journaux, puis délicatement, posez ses bébés près d’elle.
Protégez-les du soleil et des mouches
Vous allez ensuite déplacer ou reconstituer le nid avec ses éléments d’origine. Vous l’installerez au sec (les hérissons sont sensibles à l’humidité), à l’abri du vent, de la pluie et du soleil. Vous pouvez maintenant redéposer, en premier, la mère dans son nouveau logis puis ses bébés près d’elle.

Apportez de la nourriture chaton (riche en calcium) et de l’eau à proximité pour aider la mère à reprendre des forces.
Je vous conseille de venir vérifier très délicatement plusieurs fois dans la journée pour vous assurer que les bébés tètent sans être rejetés par leur mère. Si elle les rejette, la portée doit être prise en charge ainsi que la mère, qui n’a peut-être pas assez de lait…

Une mère hérissonne rejettera ses bébés ou pire elle les tuera s’ils sont imprégnés par l’odeur humaine, même si la manipulation ne dure que quelques secondes !

 

herisson

 

Suivre, aimer et partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *